[TEST] LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force

Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis un énorme fan de Star Wars. En même temps, le mec a Yodha comme pseudo, y’avait un petit indice. Bref, tout ça pour dire que j’attendais comme un gamin l’arrivée de LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force, qui est enfin là, six mois après la sortie du film dans les salles obscures. L’occasion pour nous de plonger dans une nouvelle aventure faite de briques colorées et de sabres laser. Putain, le bonheur. 

« La Force, elle t’appelle. »

Comme toujours avec les titres du genre, LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force nous propose de redécouvrir une licence, et plus exactement le septième épisode de la meilleure saga de tous les temps, sous le prisme des briques de notre enfance. Cela se traduit donc par une bonne dose d’humour, de passages qui parodient certains moments du long métrage, et des situations complètement loufoques.

Tous les personnages du film sont là.
Tous les personnages du film sont là.

Après un prologue prenant place durant la bataille d’Endor de l’épisode VI, le jeu nous fait suivre les événements du film en y collant parfaitement. Fuite de Finn et Poe, découverte de Ray sur Jakku, séquences à bords du Faucon Millenium : tout est là ! Je ne vais pas me risquer à énumérer chacun des dix chapitres pour ne pas gâcher le plaisir aux fous qui n’auraient pas encore vu le film, mais sachez que LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force fait parfaitement le taff. En lançant la partie, j’avais toutefois peur d’une durée de vie assez faible. En effet, la série nous a habitué à s’intéresser à plusieurs épisodes, garantissant un nombre de niveaux conséquent.

Rassurez-vous, TT Games ne s’est pas foutu de nous et propose, pour compléter les missions du scénario, une poignée de chapitres annexes. Ces derniers viennent compléter le scénario du film, et nous font par exemple découvrir comment Han Solo et Chewbacca ont capturé les rathtars qui sont à bord du Faucon, où encore comment Poe a sauvé l’Amiral Agbar qui avait été capturé par le Premier Ordre. De quoi compléter la durée de vie du titre, mais aussi avoir une vision un peu plus globale de l’univers Star Wars et des événements qui entourent cette troisième trilogie qui débute. Globalement, le jeu est une véritable mine d’or pour tous les amoureux de la saga. Il est rempli de références en pagaille, jusqu’au titre des Succès qui rappelleront bien des moments aux fans.

« Tout. Tout est vrai. »

L’action prenant place dans différents lieux, LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force va vous faire voyager. Chaque planète visitée se présente alors comme une zone en monde ouvert, d’où se lancent les missions, à l’image de ce qui a été fait récemment, dans LEGO Jurassic World notamment. Comme toujours, le véritable intérêt du titre ne réside pas tant dans la complétion du mode Histoire, assez basique, mais bel et bien dans la recherche du 100%, absolument indispensable pour profiter à sa juste valeur d’un titre LEGO. Cela passe donc par ces zones bacs à sable remplies de missions secondaires, mais aussi par la rejouabilité des chapitres du jeu. En Jeu Libre, il est toujours possible de switcher entre tous les personnages du jeu (et il y en a encore une pelleté !) pour utiliser leurs compétences particulières. Cela donne accès à des zones auparavant inaccessibles, ce qui permet de récupérer les objets cachés dissimulés partout. Si certains sont faciles à trouver, d’autres donnent du fil à retordre !

Des séquences en vaisseaux sont aussi de la partie !
Des séquences en vaisseaux sont aussi de la partie !

Fondamentalement, ce LEGO Star Wars ne fait pas beaucoup évoluer la formule, se contentant de transposer une fois encore son style à un univers spécifique. On note toutefois l’apparition de quelques petites nouveautés côté gameplay. Si les séquences de shoot au blaster façon Time Crisis n’apportent pas grand-chose et sont même plutôt mauvaises, j’ai trouvé sympa l’idée de pouvoir construire différents objets avec les mêmes briques LEGO. Il va falloir réfléchir parfois à l’ordre dans lequel fabriquer les choses pour résoudre des énigmes ou débloquer des bonus, et c’est un petit plus bienvenu. Les graphismes restent fidèles à ce que l’on est habitué à voir dans la série, comme toujours, et on s’en contente. J’ai beaucoup apprécié le doublage français bien fichu (malgré quelques problèmes de mixage, notamment lorsque C3PO se met subitement à hurler par rapport aux autres personnages). En ce qui concerne les musiques, qui sont les thèmes originaux de Star Wars, je pense qu’il n’est pas nécessaire de rappeler que John Williams est un génie, et qu’on se régale une fois de plus ! Cœur avec le doigts, Johnny.

Sans chambouler la série, LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force se pose comme un excellent jeu, pour petits ou grands. La licence est magnifique adaptée aux petites briques, et le contenu est une fois de plus dantesque. On peut bien sûr reprocher à TT Games de ne pas réellement se renouveler au fil des épisodes. Toutefois, pris pour ce qu’il est, le titre fait des merveilles. A acheter les yeux fermés. 

46,94 €
8.5

Star Wars

10.0/10

LEGO

9.0/10

Originalité

7.0/10

Fun

8.0/10

Les +

  • L'univers très bien adapté
  • La durée de vie colossale
  • Les musiques de John Williams <3
  • STAR WARS !

Les -

  • Les séquences de shoot moyennes
  • Peu de vraies nouveautés

Taboulé

Créateur et rédacteur en chef du site.

Laisser un commentaire