Répéteur de signal téléphonique, ou comment sortir des zones de non couverture

Nous avons un véritable problème dans les bureaux actuels de la société : il s’agit d’un véritable bunker, cauchemar pour les gens ultra connectés que nous sommes dans l’équipe. Partout, le débit est ultra limité, voire carrément inexistant à certains autres endroits, comme dans notre salle de réunion par exemple. Pas franchement pratique…

Heureusement, on vient de découvrir tout récemment un système qui va nous changer la vie dès qu’il sera installé. Il s’agit d’un objet permettant d’amplifier un signal téléphonique, ou répéteur gsm comme pourraient le dire nos amis suisses.

Répéteur ou amplificateur, même combat

Le principe est très simple : après être passé à la caisse et avoir lâché quelques 159 euros, on reçoit une petite semaine plus tard notre appareil. Celui-ci est censé pouvoir couvrir très facilement une zone d’environ 130 m2. Le matériel est compatible avec tous les opérateurs européens, sans problème aucun. Pour la France, aucun problème à signaler avec Orange, Free, SFR Bouygues Telecom . Grâce à ça, finies les zones mortes dans votre bureau ou votre domicile.

Concernant le matériel en lui-même, on est sur un produit de grande qualité. L’écran LCD permet de repérer en un seul coup d’oeil les paramètres actuels du boîtier ainsi que son état de fonctionnement. Il permet aussi de guider l’utilisateur lors de l’installation – rapide, si l’on en croit la fiche descriptive – de l’amplificateur.

Sauvegarde de la planète et économies d’énergies obligent, le dispositif est équipé d’un mode veille permettant à l’appareil se mettre au repos quand il n’est pas utilisé. Pas de consommation superflue de l’écran donc.

Pour les maniaques de la sécurité, et notamment des ondes qui pourraient être dangereuses, l’appareil est bien évidemment conforme à toutes les normes CE en la matière, ainsi qu’aux normes RoHS, prouvant qu’il n’émet aucune radiation nocive.

Que pensez-vous de ce type de matériel ? Avez-vous déjà été dans une sorte de « no man’s land » du réseau téléphonique ? Si oui, comment avez-vous réussi à contourner le problème ? N’hésitez pas à nous faire part des problèmes que vous avez rencontré ainsi que des solutions mises en place dans les commentaires du site. 

Taboulé

Créateur et rédacteur en chef du site.

Une pensée sur “Répéteur de signal téléphonique, ou comment sortir des zones de non couverture

  • 15 mai 2017 à 4:04
    Permalink

    solution idéale mais reste à indiquer le prix du matériel et installation.

    Répondre

Laisser un commentaire